MONT BADUEL POURSUITE DES ÉVACUATIONS

 
 

Cette opération s’inscrit dans la continuité des évacuations menées en septembre octobre  2016  et  février  2017.  Elle  répond  à  la  nécessité  de  sécurisation  de  la
population  au  regard  des  dangers  immédiats  et  permanents  de  mouvements  de
terrains de grande ampleur, identifiés depuis juin 2016 par le rapport du bureau des
risques géologiques et minières (BRGM).

148 logements seront évacués entre mardi et vendredi, à des fins de mise à l’abri
préventive des personnes, avec une destruction des constructions visant à garantir la
non réinstallation des occupants ou d’autres personnes, mettant ainsi fin dans la
majorité des cas à une occupation sans droit ni titre et donc illégale de terrains publics
ou privés.
Ces  évacuations  sont  menées  en  concertation  avec  les  services  de  la  ville  de
Cayenne : la MOUS (Maitrise d’œuvre urbaine et sociale) pour le recensement des
habitants, et les services de l’État, notamment la DJSCS (Direction de la jeunesse,
des sports et de la cohésion sociale) pour une solution transitoire de logements.
Ainsi 60 familles respectant les conditions d’accès au logement social pourront être
logées  de  manière  temporaire  (6  mois  maximum),  les  personnes  remplissant  les
conditions de séjour en France se verront proposer une solution transitoire adaptée à
leur situation financière et familiale. Cependant, le droit sera appliqué avec fermeté
en mettant en œuvre les procédures d’éloignement pour les personnes vivant de
manière illégale sur le sol français.
Un point presse se tiendra  ce mardi 26 septembre à 8 heuresau Mont Baduel. Les
journalistes devront être munis d’un badge presse (remis sur place) et accompagnés
du service communication pour pouvoir accéder au site.

> 2017_09_25_COMMUNIQUÉ_evacuation mont baduel - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb