Discours de Marc DEL GRANDE: Covid-19 / Déconfinement

 
 
Discours de Marc DEL GRANDE: Covid-19 / Déconfinement

  

Cayenne, le 10 mai 2020

 

 

 

Mes très chers compatriotes guyanais,

Pour nous protéger du virus Covid-19, qui circule depuis plus de 2 mois sur notre territoire, des mesures très contraignantes ont été mises en œuvre. Elles ont porté leurs fruits, car nous l’avons tous constaté, les effets de l’épidémie sont limités pour l’instant en Guyane.

Au cours de cette période, tous les acteurs du territoire, les collectivités locales au premier rang desquelles la CTG, les acteurs étatiques au sens large, le monde associatif et bien sûr le monde économique, se sont organisés pour que notre adaptation collective à la crise soit la plus opérationnelle possible. De formidables initiatives locales ont émergé.

Du gel hydroalcoolique a été très vite produit localement, des masques grand public sont fabriqués chaque jour, la maîtrise des arrivées à l’aéroport se poursuit, la continuité pédagogique a été assurée, le calme et l’ordre public on été maintenus, de l’aide alimentaire a été distribuée, des vies ont été épargnées, notamment sur nos routes, des masques arrivent désormais en nombre depuis l’hexagone.

À partir de demain, une nouvelle phase de la gestion de l’épidémie se met en œuvre.

Nos activités vont reprendre progressivement. Durant cette phase transitoire, nous devrons prendre des précautions, car le virus circule encore le long de nos frontières, dont le contrôle a été et sera significativement renforcé, notamment à Saint-Georges de l’Oyapock.

Aussi, il nous faudra continuer à éviter les déplacements inutiles. Les contrôles à Iracoubo et Régina seront renforcés et les déplacements interdits de 22h30 à 5h du matin.

Nous devrons plus que jamais respecter les gestes barrière, la distanciation sociale, et généraliser le port du masque.

L’organisation de la reprise pour la Guyane est détaillée dans ce tableau, que vous pourrez retrouver sur tous les supports de communication des services de l’État.

Avec le Recteur qui étudie avec les élus les conditions d’une éventuelle reprise des classes, et la Directrice Générale de l’ARS qui étudie une adaptation et un élargissement de la stratégie de tests, nous sommes au service de la Guyane pour relever ce nouveau défi.

Ce sont notre bienveillance mutuelle et notre discipline collective, qui nous ont permis de protéger notre territoire de la pandémie. Ces mêmes qualités seront aussi indispensables pour réussir à gérer la période complexe qui s’ouvre demain, et pour éviter une nouvelle circulation du virus.

Protégeons-nous, et protégeons les autres, nous ressortirons toutes et tous plus forts de cette crise.

 

La vidéo du discours ici:

https://www.facebook.com/prefetdelaregionguyane/videos/246764813200177/

 
 

A lire également :