Assises des Outre-mer

 
Assises des Outre-mer

Les Assises des Outre-mer sont un engagement de campagne du président de la République. La réflexion sur la démarche a été initiée dès l’été par la ministre des Outre-mer. La phase de travail a été lancée à l’occasion du voyage officiel présidentiel en Guyane le 28 octobre 2017.

Il s’agit d’une nouvelle méthode, celle d’une responsabilité partagée avec l’ensemble des acteurs du territoire pour faire remonter des propositions concrètes et les aspirations prioritaires du territoire. Elle mobilise l’ensemble des forces vives de la Guyane, l’ensemble des citoyens seront amenés à y participer lors d’une étape ou de plusieurs. Ces Assises sont un outil mis à disposition des acteurs de terrains pour identifier et structurer les priorités. Elles devront être concrètes, réalistes et réalisables avant 2022. Il ne s’agit pas d’exhaustivité, mais de participer à l’avancée structurelle du territoire.

Les 8 thématiques nationales seront explorées sur le territoire de Guyane afin de laisser la plus grande liberté et de libérer les énergies : l’investissement public, la croissance économique et l’emploi, le développement durable et la biodiversité, la jeunesse, la culture, la sécurité, la politique d’influence et l’appui aux collectivités sont autant de champs de travail.

Le but est de recenser et prioriser les projets qui entrent dans ce cadre avant la fin de l’année. Pour constituer la partie Guyane du Livre bleu Outre-mer qui devra prendre corps au printemps.

aom

Pour cela, plusieurs outils ont été mis en place :

1 – Prenez la parole :

- Une adresse mail est ouverte à tous pour proposer des projets concrets, réalistes et réalisables avant 2022 dans l’une des 8 thématiques nationales : assises@guyane.pref.gouv.fr.

- Cette démarche vient en complément du site http://www.assisesdesoutremer.fr/ qui permet à chacun de donner son avis sur les priorités pour le territoire.

- Un concours d’innovation permettra bientôt aux porteurs de projet de déposer leurs projets pour obtenir un financement spécifique.

2 – Une expertise locale pour synthétiser les projets :

8 comités techniques locaux ont été mis en place pour être les ambassadeurs de la démarche sur les territoires, expertiser les projets ou les compléter et réaliser la synthèse des travaux à la fin de l’année. Composés à quasi entièreté d’acteurs de la société civile et de porteurs de projet, ils se rendront sur le territoire.

3 – Le projet de livre bleu c’est votre projet :

L’ensemble de ces travaux seront soumis à la consultation de la population par voie numérique au début de l’année prochaine.

4 – Une expertise nationale pour traduire les engagements possibles avant 2022 :

Un comité national travaille en parallèle pour assurer une coordination ainsi que l’évaluation des décisions de portée générale à prendre. Ils rendront au printemps 2018 le livre bleu qui traduira l’ensemble des projets retenus pour intégrer et décliner les actions à mener avant 2022.