Plan d’adaptation progressive des mesures de freinage

 
 

  

Plan d’adaptation progressive des mesures de freinage

Les nouvelles mesures sont effectives à compter du samedi 17 octobre 2020.

Malgré l’amélioration de la situation épidémique en Guyane et l’allègement des mesures de freinage, le virus circule encore. L’effort collectif doit se poursuivre et il est indispensable de rester vigilant afin d’éviter un rebond de l’épidémie sur notre territoire, et continuer à protéger les plus vulnérables.

L’état d’urgence sanitaire est décrété à compter de ce soir 17 octobre 2020 à minuit sur l’ensemble du territoire national. En Guyane, comme partout en France, les mesures suivantes seront à respecter :

 

Les nouveautés

Tout rassemblement, réunion ou activité de plus de 6 personnes sur la voie publique, ou dans un lieu ouvert au public, sont soumis à l’obtention préalable d’une autorisation préfectorale. Le formulaire de demande d’autorisation n’évolue pas et est téléchargeable sur le site internet des Services de l’État en Guyane. Toutes les autorisations accordées précédemment restent valables.

 

Limitation à 6 personnes par table, venant ensemble ou ayant réservé ensemble,dans les bars et restaurants.

 

Dans les bars et restaurants, enregistrement des noms et prénoms des personnes accueillies, ainsi que les informations permettant de les contacter. Ces informations sont conservées par le gérant de l’établissement pendant une durée de 15 jours avant destructions, et ne peuvent être utilisées que pour l’identification et le suivi des personnes ayant été en contact avec un cas confirmé COVID-19.

 

Distance minimale d’un mètre entre les chaises occupées dans l’ensemble des lieux recevant du public assis, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. Cette règle ne s’applique pas aux groupes, dans la limite de 6 personnes.

 

Affichage visible de la capacité maximale d’accueil de l’établissement depuis la voie publique.

 

Les mesures de protection de prudence restent de mise