COVID-19 / Points de situation

Point de situation n°1: 5 cas avérés

 
 
Point de situation n°1: 5 cas avérés

Coronavirus Guyane : 5 premiers cas avérés à Saint-Laurent du Maroni

 

Il s’agit de5 personnes de retour du rassemblement religieux de l’Église de la Porte Ouverte chrétienne, qui s’est tenu du 17 au 24 février à Mulhouse. Leur état clinique ne présente pas d’inquiétude à ce stade.

Ces 5 patients ont été pris en charge par les équipes médicales du Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais appuyés par tous les moyens régionaux et ils sont actuellement en confinement.

La cellule de veille qui réuni l’ensemble des services compétents,activée depuis le début de l’épidémie sous l’autorité du Préfet, a immédiatement été transformée en cellule de crise. Par ailleurs, le dispositif mis en place par l’Agence Régionale de Santé en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France est bien évidement mobilisé.

Une équipe mobile de l’ARSAgence Régionale de Santé sera à pied d’œuvre à 15h30 à Saint-Laurent du Maroni, afin de mener les investigations complémentaires, d’identifier les personnes qui auraient été en contact rapproché et prolongé avec ces patients et de leur donner des consignes précises.

Le préfet de la région Guyane, la Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé et le Recteur se rendent en ce moment à Saint-Laurent du Maroni, afin de veiller au bon déroulement opérationnel des mesures prises, de saluer les équipes médicales, de rassurer la population et de tenir une réunion avec le député de la circonscription, le maire de la commune et les responsables locaux.

Footer mail_gestes-barrieres_600px

Le Préfet, avérés rappellent l’importance des mesures de prévention, de détection et de protection, qui permettent de limiter la circulation de ce virus sur notre territoire.

  • La première de ces mesures est le lavage de mains au savon toutes les heures.
  • Le numéro vert national est accessible 24h/24 au 0800130000 pour toute information non médicale (appel gratuit).

Pour information, seul un contact à moins d'un mètre et plus de 15 minutes est contaminant.

Le Préfet Marc DEL GRANDE appelle à la solidarité des Guyanaises et Guyanais, afin d’appliquer toutes les consignes, de faire preuve de la plus grande bienveillance vis-à-vis des personnes concernées, et de faciliter les interventions des équipes médicales ou des forces de l’ordre.