Conseil du fleuve Oyapock

 
 

Conseil du fleuve Oyapock

> declaration intention signee FR CDF oyapock - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

> Communiqué de presse CDF oyapock - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

> Programme détaillé - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

TROISIÈME CONSEIL DU FLEUVE OYAPOCK

ENTRE LA FRANCE ET LE BRÉSIL

VENDREDI 2 MARS 2018 – SAINT-GEORGES DE L'OYAPOCK

« Pour un développement harmonieux et un dialogue régulier à la frontière »

Le Conseil du fleuve Oyapock a tenu sa 3ème réunion à Saint-Georges de l'Oyapock le vendredi 2 mars 2018. Après une interruption de quatre ans, cette réunion a permis de relancer le dialogue à la frontière entre les populations riveraines française et brésilienne.

La délégation française était conduite par Mathias OTT, sous-préfet aux communes de l’intérieur, accompagné des membres du Conseil du fleuve représentant les pouvoirs publics et la société civile : le maire de Saint-Georges de l'Oyapock, la conseillère territoriale de la Collectivité territoriale de Guyane, le maire de Camopi, le chef coutumier de Saint-Georges ainsi que des représentants du monde associatif et socio-professionnel. La délégation brésilienne était conduite par José Carlos MOLINOS, directeur de l’attractivité et des investissements à l’Agence du développement économique de l’Amapá. Il était accompagné de plusieurs secrétaires d’État du gouvernement de l’Amapá, de la maire d’Oiapoque et ses secrétaires municipaux, ainsi que des représentants de la société civile.

Les deux parties ont exprimé le souhait de retrouver un rythme de réunion plus régulier afin de soumettre des propositions à la Commission mixte transfrontalière (CMT) France-Brésil.

Les discussions ont été nourries et constructives sur les quatre thématiques inscrites à l’ordre du jour : santé, tourisme, éducation et gestion des déchets. Elles ont montré le dynamisme de la coopération à travers la présentation de travaux et de projets par les partenaires et les experts français et brésiliens, ainsi que les fortes attentes des populations frontalières sur ces sujets.

La réunion a été conclue par une déclaration conjointe qui a repris les principales propositions sur chacun des thèmes : établir un diagnostic commun de l'offre de soins à la frontière, organiser des événements touristiques, poursuivre la dynamique d'échanges entre établissements scolaires et améliorer les conditions d'accès aux universités, créer un groupe de travail bilatéral sur la gestion des déchets.

Il a été proposé de tenir la 4ème réunion du Conseil du fleuve le 30 novembre 2018.