Voyage d'étude du Cours Supérieur de Police de l’État de l’Amapa

 
 

  

Une délégation d'officiers de la police militaire de l’État de l’Amapa s'est rendue en Guyane du 9 au 11 juillet 2019, dans le cadre d'un voyage d'étude du Cours Supérieur de Police de l’État de l’Amapa, organisé par l’Institut d’Administration Publique de l’État de l’Amapa. La délégation était composée de membres de la Police Militaire de l’État, de la Police Routière Fédérale, des Sapeurs-pompiers militaires, de la Garde Civile municipale, et des Gardes pénitentiaires.

Au cours de leur séjour, ils ont été reçus par le Général Commandant la Gendarmerie Nationale, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, le Directeur de la Police Municipale de Cayenne, l’État Major de Zone de la Préfecture et le SDISService départemental d'incendie et de secours. Ils ont pu visiter le Centre de détention de Rémire-Monjoly et le Centre de Coopération de Police de Saint Georges d’Oyapock. Ils ont aussi été reçus par le Sous-Préfet des Communes de l’Intérieur et la Maire de Cayenne.

Chaque rencontre a permis de mieux comprendre l’organisation et les missions des différentes forces de sécurité et institutions qui interviennent en Guyane dans les domaines de la police, de la lutte contre la criminalité et les trafics illicites (notamment l’immigration irrégulière et l’orpaillage illégal) et de sécurité civile.

Il ressort de cette visite la prise de conscience commune de la nécessité de renforcer les liens entre les forces de sécurité de l’État de l'Amapa et celles de la Guyane afin de lutter ensemble contre des défis communs. Ont été évoquées les pistes suivantes : coopération en matière de formation, développement des échanges entre les forces des deux côtés de la frontière, participation à des manœuvres (en tant qu’observateurs dans un premier temps, puis patrouilles conjointes), intégration d’un représentant de la Police Militaire de l’État d’Amapa au CCP de St Georges.

Quelques jours après la 11ème réunion de la Commission mixte de coopération transfrontalière (CMT) France-Brésil, cette visite confirme la volonté de renforcer la coopération en matière de sécurité et de défense ainsi que les échanges d'informations entre nos deux territoires, indispensables au rapprochement entre la Guyane et de l’État d'Amapa. Il a été mentionné que la coopération France-Brésil devrait accorder une place particulière à l’État de l’Amapa.