Parcours emploi compétences

 
 
Parcours emploi compétences

Signature d’une convention cadre sur le « parcours emploi compétences »

entre l’État et la mairie de Saint-Laurent du Maroni

 

 

 

 

Le 11 décembre 2018 a été signée en sous-préfecture de Saint-Laurent du Maroni, la première convention de Guyane entre l’État, Pôle Emploi et une collectivité territoriale portant sur le parcours emploi compétences (PEC).

Le parcours emploi compétences (PEC) est le dispositif qui s’est substitué aux emplois aidés et a pour objectif l’insertion professionnelle des publics les plus éloignés de l’emploi en associant la mise en situation professionnelle avec l’accès à la formation et à l’acquisition de nouvelles compétences.

La signature de cette convention tripartite, État - Pôle Emploi- ville de Saint Laurent du Maroni, engage les partenaires sur des objectifs quantitatifs et qualitatifs.

Avec un objectif de 200 personnes en PEC pour 2018, la commune de Saint-Laurent du Maroni devient ainsi la collectivité de Guyane la plus impliquée dans ce dispositif d’insertion professionnelle des publics les plus fragiles. La commune s’engage surtout à un accompagnement individualisé et quotidien des bénéficiaires par un tuteur pour faciliter l’accès à la formation et à l’acquisition de nouvelles compétences. Durant tout son contrat le bénéficiaire profite de l’expertise des services de pôle emploi, également mobilisés pour les entretiens finaux.

L’engagement de l’État en faveur de ce dispositif est conséquent puisqu’il concerne - outre l’exonération des cotisations patronales dans la limite du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance et celle des charges fiscales - le versement de l’indemnité de fin de contrat, ainsi que celui d’une aide financière complémentaire jusqu’à 60% pour les formations pré-qualifiantes ou qualifiantes, pour valoriser la conclusion d’un CDI à l’issue du parcours.

Après la semaine de l’entrepreneuriat, cette convention cadre PEC avec la ville de Saint-Laurent du Maroni est une illustration concrète des mesures effectives mises en place pour lutter contre le chômage dans l’ouest guyanais. Elles soulignent aussi la volonté de l’État de permettre aux publics les plus éloignés de l’emploi de suivre un parcours professionnel qualifiant en offrant à la ville de Saint-Laurent du Maroni la possibilité de former les personnes dont elle a besoin pour revitaliser l’économie autour des services dont elle souhaite doter sa population.