Santé et prévention

La dengue

 
La dengue

Une maladie infectieuse

La dengue est une maladie infectieuse due à un arbovirus : le virus de la dengue. Ce virus est transmis par des moustiques du genre Aedes : Aedes aegypti et Aedes albopictus (ce dernier est aussi appelé moustique tigre).

Ce virus appartient à la famille des Flaviridae (genre flavivirus) et compte au total 4 sérotypes différents : DEN1 à DEN4.

L’infection par un sérotype induit une immunité contre ce sérotype mais pas contre les autres, on peut donc être infecté plusieurs fois par des sérotypes différents de la dengue. On parle de :

  • Dengue primaire lors d’une première infection par un virus de la dengue.
  • Dengue secondaire lorsqu'un individu est réinfecté par un autre sérotype. Le risque de développer une forme grave semble plus important lors d'une dengue secondaire que lors d'une dengue primaire.

  

Prévention et lutte

Il n’existe aujourd’hui ni traitement spécifique ni vaccin commercialisé pour combattre cette maladie, mais de nombreuses études multi-disciplinaires sont en cours. Actuellement, la seule méthode pour prévenir ou combattre la transmission du virus consiste à lutter contre les vecteurs par les moyens suivants:

1. Des gestes simples :

  • Détruire les gites larvaires en éliminant les eaux stagnantes ;
  • Éliminer tous les déchets inutiles dans et autour de la maison ;
  • Couvrir les fûts de stockages d'eau et les citernes avec une toile moustiquaire ;
  • Nettoyer régulièrement les gouttières.

2. Se protéger des piqûres de moustiques :

  • Mettre des moustiquaires aux fenêtres et/ou dormir sous une moustiquaire ;
  • Porter des vêtements à manches longues ;
  • Utiliser du matériel imprégné d’insecticide si possible, des spirales fumigènes et des diffuseurs électriques ;
  • Appliquer régulièrement des produits répulsifs (crèmes, sprays, lotions anti-moustiques).

3. Consulter un médecin si :

  • Vous avez de la fièvre, des frissons, des courbatures, des maux de têtes et des douleurs articulaires.

Une détection clinique fiable et une prise en charge des patients atteints de dengue permettent de réduire de manière significative les taux de mortalité dus à la dengue sévère.

  

Symptômes et complications

La dengue est asymptomatique dans 50 à 90 % des cas (pourcentage variable selon les épidémies). Pour les 50 à 10 % de personnes infectées qui présentent des symptômes, l’incubation dure en moyenne 4 à 7 jours (mais peut aller de 3 à 14 jours)

  • La dengue classique se manifeste brutalement après 2 à 7 jours d'incubation par une forte fièvre de souvent accompagnée de frissons, de maux de tête, de douleur rétro-orbitaires, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et, de façon inconstante, d'une éruption cutanée vers le 5e jour des symptômes. L’évolution est le plus souvent favorable au bout de quelques jours.
  • La dengue hémorragique (ou sévère), peut survenir dans moins de 5% à 1 % des cas symptomatiques (OMS 2009). Elle est caractérisée par une augmentation de la perméabilité vasculaire pouvant conduire à un choc et des hémorragies pouvant mettre en jeu le pronostic vital.
    • Les signes d’alarme surviennent après 2 à 7 jours et le retour à la normale de la température (défervescence thermique).
    • La vigilance clinique doit être maximale autour du 4e jour.

Le traitement de la dengue est symptomatique. Il n’y a pas de traitement antiviral spécifique.