La sous-préfecture de St-Laurent-du-Maroni

 

Seule sous-préfecture du département, Saint-Laurent du Maroni est le siège de l’administration de l’État dans la partie ouest de la Guyane. L’arrondissement de Saint-Laurent-du-Maroni, dans sa configuration actuelle, a été créé en 1969. D’une superficie de 40 945 km², il compte une population de 83 412 habitants (population légale 2013) et regroupe 8 communes : Awala-Yalimapo, Mana, Saint-Laurent-du-Maroni, Apatou, Grand-Santi, Papaïchton, Maripa-Soula et Saül.

A la tête de la sous-préfecture, le sous-préfet est chargé d’assurer la permanence et la proximité de l’État dans l’arrondissement et de traiter des dossiers prenant en compte les réalités naturelles et humaines du vaste territoire relatifs notamment à la lutte contre l’insécurité publique, à la coopération transfrontalière avec le Suriname, au développement économique local, au désenclavement, à la maîtrise des flux migratoires. Il exerce, en outre, des missions dites régaliennes  telles que la délivrance des titres pour les étrangers et le contrôle de légalité ; un rôle d’animation et de coordination  en matière de développement économique, social et culturel ; un rôle de conseil et d’aide au montage des projets  pour les communes de l’arrondissement.