Amphibiens et reptiles de Guyane française sous protection

 
 
Amphibiens et reptiles de Guyane française sous protection

  

La Guyane, territoire français d’Amazonie, abrite une faune herpétologique terrestre particulièrement diverse. Actuellement, 124 espèces d’amphibiens (dont 115 anoures et 9 gymnophiones) et 161 espèces de reptiles (44 lézards, 3 amphisbènes, 99 serpents, 11 tortues terrestres et 4 caïmans) y sont répertoriées.

 

 

 

L’arrêté ministériel du 19 novembre 2020 paru au journal officiel vient couronner quatre années de travail pour la protection des amphibiens et reptiles de Guyane française. Ce texte assure la protection intégrale de 24 espèces d’amphibiens et 32 espèces de reptiles (21 amphibiens et 23 reptiles avec habitats ; 3 amphibiens et 9 reptiles sans habitats) ainsi que l'interdiction de commercialisation et d'exportation pour le reste des espèces. La mise en place de cette nouvelle réglementation était nécessaire pour protéger plus efficacement les amphibiens et reptiles dans leurs habitats naturels pour que la Guyane conserve sa biodiversité exceptionnelle et unique. Désormais, seules les espèces inscrites aux articles 4 et 5 peuvent être prélevées dans leur milieu naturel. Un article spécifique est consacré au cas de l’Iguane commun (Iguana iguana), qui reste chassable et commercialisable sur le territoire de la Guyane dans la limite des quotas et périodes de chasse fixés par l'arrêté préfectoral du 12 avril 2011.

Capture

L'Anomaloglosse de Granville (Anomaloglossus degranvillei) est endémique de Guyane française et connu de seulement deux localités à ce jour. Cette espèce, qui fréquente les petites criques forestières, est désormais intégralement protégée avec habitat (@ Maël Dewynter)

 

Références des textes :

- arrêté ministériel : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042601805

- arrêté préfectoral : AP583_12042011_quotas_de_chasse.pdf (developpement-durable.gouv.fr)