Lutte contre le virus COVID-19 en Guyane

 
 
2021_01_29_Lutte contre le virus COVID-19 en Guyane

Ajustement des mesures en vigueur.

Les nouveautés

 
– Domaine touristique :

Pour rappel, seuls les hébergements en carbets touristiques sont autorisés, dans le cadre d’activités organisées par des professionnels du tourisme et sur le respect d’un protocole sanitaire stricte validé par les autorités compétentes.

Afin de permettre à ces professionnels de poursuivre au mieux leur activité, les circuits ou prestations débutant avant le couvre feu du samedi et se terminant en fin de journée le dimanche sont autorisés.

Le document de réservation servira de justificatif de déplacement, à présenter aux forces de l’ordre, pour les clients lors du retour vers le domicile le dimanche.

 
– Zoo de Guyane :

Le bien être à venir des animaux du zoo de Guyane étant directement impacté par l’activité de la structure et afin de ne pas mettre en danger la vie des animaux, il a été décidé que les visites seront autorisées le dimanche sur réservation uniquement de 9h à 17h et sous réserve du respect du protocole sanitaire exigé.

Les clients devront présenter un QR code transmis par la structure comme justificatif de déplacement aux forces de l’ordre.

 

– Les restaurants :

Une distance minimale de deux mètres est garantie entre les chaises occupées par chaque personne, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. Cette règle de distance ne s’applique pas aux groupes, dans la limite de six personnes, venant ensemble ou ayant réservé ensemble.

 

Autres mesures en vigueur

 
– Sports :

Pour rappel, les établissements destinés à la pratique d’activités physiques ou sportives peuvent accueillir du public, dans les conditions suivantes :

  • Limitation d’1 personne pour 8 m² de surface et respect d’une distanciation physique de 2 mètres entre les personnes, sauf lorsque par sa nature même, l’activité ne le permet pas.
  • Port du masque au sein de l’établissement sauf pendant un effort physique à haute intensité.
  • Tenue des compétitions sportives à huis clos.
  • Respect des protocoles sanitaires mis en place par les fédérations sportives.
  • Usage des vestiaires collectifs interdit.

Les sports de combat et les sports collectifs peuvent être pratiqués, en séances d’entraînement et pour les rencontres compétitives, s’ils sont encadrés par un entraîneur, un animateur diplômé ou un éducateur diplômé, et sous réserve du respect d’un protocole sanitaire adapté et validé par les autorités compétentes.

La pratique des sports individuels est autorisée en entraînement et en compétition.

À ce jour sur les 31 ligues et comités représentés en Guyane, 24 ont déposé leur protocole sanitaire afin de poursuivre leurs activités.

 
* * *

 

Le Préfet et la Directrice Générale de l’ARSAgence Régionale de Santé sont ouverts à toute demande provenant des acteurs du milieu sportif, associatif, culturel ou autres pour définir ensemble les ouvertures potentielles mais contrôlées des diverses activités.

La priorité des autorités est de continuer à protéger les guyanaises et les guyanais, tout en limitant les rassemblements, les activités et toutes les initiatives qui ne respectent pas les gestes barrières et par conséquent contribuent à la propagation du virus sur l’ensemble du territoire.

 

– Le couvre-feu :

 

Horaires Communes

Semaine : Du lundi au vendredi de 19 h à 5 h du matin

Week-end :Du samedi 19 h au lundi 5 h du matin

Apatou, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly, Saint-Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary.

Semaine : Du lundi au vendredi de 23h59 à 5 h du matin

Week-end :Du samedi 23h59 au lundi 5 h du matin

Awala-Yalimapo, Camopi, Grand-Santi, Maripasoula, Ouanary, Papaïchton, Régina, Roura, Saint-Elie et Saül.

 

 

– Les restaurants :

Sur l’ensemble des communes du territoire, les restaurants uniquement (établissements dont le service de plats à table est la principale activité) pourront rester ouverts jusqu’à 21h00.

La présentation de l’addition servira de justificatif de déplacement aux clients de ces établissements.

 

 
 

A lire également :