2021_03_05_Covid-19 : Protection sanitaire de la Guyane vis-à-vis de la situation aux Antilles.

 
 
2021_03_05_Covid-19 : Protection sanitaire de la Guyane vis-à-vis de la situation aux Antilles.

  

À partir du lundi 8 mars 2021.

 

 

 

L’évolution épidémiologique en Guyane reste stable, avec une légère tendance à la baisse du nombre de cas positifs au virus Covid-19. Cette tendance positive doit être maintenue et protégée, en conservant les mesures de restrictions déjà en place, et en continuant individuellement et collectivement à respecter les gestes barrières.

Cependant, la circulation du virus augmente aux Antilles, avec l’arrivée notamment du variant B.1.1.7 (dit britannique). L’incidence est passée de 60 à 105 en une semaine en Guadeloupe, et de 17 à 34 en Martinique. Le doublement du taux d’incidence dans ces deux territoires conduit le Préfet et la Directrice Générale de l’ARS à durcir les conditions d’arrivée aérienne en Guyane depuis les Antilles, afin de préserver la population guyanaise d’une nouvelle vague.

 

Déplacements aériens Antilles – Guyane

  • Maintien de la présentation d’un test PCR négatif de moins de 72 h à l’embarquement.
  • Durcissement du contrôle des motifs impérieux au départ de la Guyane. En cas de fraude, le passager s’expose à une verbalisation ainsi qu’à l’établissement d’une procédure pour usage de faux.
  • Septaine (auto-isolement volontaire) pour tous les arrivants en Guyane en provenance des Antilles. En cas de non-respect de la septaine, le passager vecteur d’une contamination engage sa responsabilité pénale.
  • Un test PCR doit être effectué en sortie de septaine.

 

Rappels des mesures

  • Couvre-feu
Horaires Communes
Tous les jours de 23 h à 5 h du matin Apatou, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Régina, Rémire-Montjoly, Saint-Laurent du Maroni, Saint-Georges de l’Oyapock et Sinnamary.
Aucune restriction de circulation Awala-Yalimapo, Camopi, Grand-Santi, Maripasoula, Ouanary, Papaïchton, Roura, Saint-Elie et Saül.

  

  • Restaurants et bars

La restauration sur place est possible tous les jours jusqu’à 22h30, pour les communes soumises au couvre-feu.

Les débits de boissons (bars) peuvent rouvrir, sous respect d’un protocole sanitaire imposant les mêmes mesures que pour les restaurants, et sous respect des horaires de couvre-feu pour les communes concernées.

Consommation sur place uniquement, sans activité dansante.

 

  • Vente d’alcool à emporter

La vente d’alcool à emporter est interdite de 20h00 à 6h00 du matin, au lieu de 18h00, pour les communes concernées par le couvre-feu. La consommation d’alcool sur la voie publique demeure interdite sur l’ensemble du territoire.

 

  • Marchands ambulants

La restauration rapide à emporter est possible tous les jours jusqu’à 22h30, dans le respect des mesures sanitaires et du couvre-feu.