COVID-19 : Mesures de protection renforcées en Guyane

 
 
COVID-19 : Mesures de protection renforcées en Guyane (10/08/21)

  

La situation se dégrade depuis plusieurs jours en Guyane, avec des contaminations de nouveau à la hausse. Alors que la vague « Gamma » se termine, la 4ᵉ vague « Delta » est déjà active en Guyane. La situation actuelle des Antilles nous montre que l’épidémie peut être virulente, et très rapidement.

Le taux d’incidence régional est en hausse avec 259 cas pour 100 000 habitants (contre 213 la semaine précédente).

Le taux de reproduction (R) est également en hausse par rapport à la semaine dernière.

Cette tendance s’observe particulièrement sur l’Île de Cayenne et Kourou. L’impact sur les hospitalisations est à craindre d’ici une ou deux semaines.

Dans ces secteurs géographiques, la circulation du variant delta a fortement augmenté ces 4 dernières semaines. Il représente aujourd’hui plus de 60 % des tests PCR réalisés et analysés en Guyane.

Dans l’Ouest, les contaminations sont toujours majoritairement dues à la circulation du variant Gamma. La baisse des indicateurs épidémiologiques indique la fin de la 3ᵉ vague. Toutefois, une diffusion du Delta est à craindre prochainement sur cette partie du territoire, amorçant ainsi une nouvelle vague.

Afin de protéger les habitants du territoire, en réduisant l’impact de cette 4e vague, le préfet de la région Guyane et la Directrice Générale de l’ARSAgence Régionale de Santé prennent des mesures qui ont déjà prouvé leur efficacité, en mettant de nouveau en place le couvre-feu sur la journée du dimanche dans les cinq communes les plus touchées. Le contrôle des arrivées depuis les Antilles, fortement touchées par la Covid-19, est renforcé. Il est par ailleurs rappelé que la vaccination est le meilleur rempart contre la transmission du virus, ou le développement d’une forme grave de la maladie.

logo vaccin

À partir du mercredi 11 août 2021.

Couvre-feu

Afin de casser les effets de la 4e vague, qui nous concerne désormais, le couvre-feu est adapté sur les communes les plus touchées par la hausse du nombre de contaminations : Cayenne, Macouria, Matoury, Rémire-Montjoly et Kourou.

Sur l’île de Cayenne, Macouria et Kourou (zone orange), les horaires du couvre-feu en semaine sont inchangés :

  • de 20 h à 5 h du matin du lundi au samedi.

Toutefois, le couvre-feu total du dimanche est remis en place :

  • du samedi 20 h au lundi 5 h du matin.

Sur le reste du département (zone verte), les horaires du couvre-feu sont inchangés : de 21 h à 5 h du matin toute la semaine y compris le dimanche.

  • Zone orange (Cayenne, Kourou, Macouria, Matoury,Rémire-Montjoly)
    • Du lundi au samedi de 20 h à 5 h du matin
    • Du samedi 20 h au lundi 5 h du matin
  • Zone verte (le reste du département)
    • Tous les jours de 21 h à 5 h du matin

Déplacements aériens en provenance des Antilles

La Martinique et la Guadeloupe connaissent en ce moment une forte vague épidémique. Pour protéger la Guyane de cette vague, tout voyageur non vacciné arrivant sur le territoire en provenance des Antilles, devra disposer d’un motif impérieux, présenter avant l’embarquement un test PCR négatif (-72h) ou antigénique négatif (-48h) et attester sur l’honneur qu’il accepte de se soumettre à un test antigénique à l’arrivée, réalisé à l’aéroport Félix Éboué.

En cas de résultat positif, un arrêté préfectoral de quarantaine (10 jours) sera notifié au voyageur. Un test devra être réalisé au bout de 7 jours. S’il s’avère négatif, la quarantaine sera levée. Dans le cas contraire, la quarantaine sera prolongée.

Cette mesure ne concerne pas les voyageurs dont le schéma vaccinal est complet.

 

Pass sanitaire

L’application du pass sanitaire se déploie sur tout le territoire national. En Guyane, afin de permettre une dynamisation de la vaccination, de manière à ce qu’une majorité de guyanaises et de guyanais puisse présenter son pass dans les lieux où il sera obligatoire (bars et restaurants par exemple), le préfet Thierry QUEFFELEC a décidé de repousser de 4 semaines sa mise en place sur le territoire. Une clause de revoyure est prévue dans quinze jours.

Cependant, depuis le 21 juillet 2021, certains secteurs d’activité appliquent déjà le pass sanitaire en Guyane et sont maintenus :

  • Les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usages multiples.
  • Les chapiteaux, tentes et structures recevant du public.
  • Les salles de jeux.
  • Les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire.
  • Les établissements de plein air (terrains de sports, stades, piscines…), carbets touristiques, parcs zoologiques.
  • Les établissements sportifs couverts.
  • Les lieux de culte, s’ils sont utilisés pour un autre usage que les cérémonies religieuses.
  • Les musées et salles destinées à recevoir des expositions à vocation culturelle ayant un caractère temporaire, sauf pour les personnes accédant à ces établissements pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche.
  • Les bibliothèques et centres de documentation, à l’exception des bibliothèques universitaires et des bibliothèques spécialisées.
  • Les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes.
  • Les compétitions et manifestations sportives soumises à une procédure d’autorisation ou de déclaration, qui ne sont pas organisées au bénéfice de sportifs professionnels ou de haut niveau, dès lors que le nombre de participants est au moins égal à 50 sportifs par épreuve.