Intervention des forces de l’ordre vendredi 20 août 2021

 
 
Intervention des forces de l’ordre vendredi 20 août 2021

  

Vendredi 20 août 2021, vers 5h30 du matin, des manifestants ont bloqué les accès à la préfecture de Guyane, à Cayenne, empêchant ainsi les agents d’accéder à leur poste de travail, et aux usagers d’honorer leurs rendez-vous. Des chaînes cadenassées et des monceaux de matériel urbain ont été utilisés pour condamner toutes les entrées du bâtiment.

 

Cette action démontrant une absence de dialogue de la part des manifestants, le préfet de la région Guyane a fait intervenir les forces de l’ordre. Le droit de manifestation est reconnu par l’État, il est fondamental en démocratie. Cependant, empêcher les agents de travailler, ou inciter au désordre social n’est pas acceptable dans un état de droit. Le concours de la force publique a été appliqué selon les règlements en vigueur, avec l’objectif de reprendre le contrôle du bâtiment.

A 7h30, après les trois sommations réglementaires et l’avancée des forces de l’ordre, des projectiles ont été lancés de la part des manifestants (jets de pierres, bouteilles d’acide, bâtons… ) . La Gendarmerie et la Police Nationales mobilisées sur place ont apporté une réponse mesurée et adaptée à la situation, avec notamment l’utilisation de lacrymogènes.

La manifestation s’est poursuivie sans entrave. L’état de droit s’applique à tous, pour tous, sur tout le territoire.