COVID-19 : Déplacements aériens et mesures de protection

 
 
COVID-19 : Déplacements aériens et mesures de protection

   

Les indicateurs relatifs à l’épidémie Covid19 s’améliorent sur le territoire depuis maintenant cinq semaines, toutefois le virus circule toujours activement et notamment sur l’Ouest de la Guyane ou le taux d’incidence est supérieur au reste du territoire. Pour protéger la Guyane d’un rebond épidémique, nous devons tous être vigilants. La vaccination est notre meilleure arme pour lutter contre le virus. Être vacciné, c’est se prémunir de tomber gravement malade. C’est aussi un acte citoyen qui doit nous permettre d’atteindre une immunité de groupe, de nature à protéger la population des vagues épidémiques.

 
Les autorités sanitaires suivent attentivement les indicateurs épidémiques du département, notamment la surveillance du taux d’incidence et la situation dans les hôpitaux qui restent toujours sous tension malgré une amélioration ces derniers jours dans les hôpitaux de Cayenne et Kourou.

L’amélioration de la situation ne doit pas être synonyme d’un relâchement dans le respect des gestes barrières et du port du masque et il est essentiel de poursuivre nos efforts en se rendant dans les centres de vaccination le plus rapidement possible.

 

Une démarche  « Reconnaître le civisme et faire porter

les restrictions sur les non vaccinés plutôt que sur tous »

Emmanuel Macron. 12/07/21

 

Concernant les horaires de couvre-feu :

L’évolution commune à tous les bassins de vie est le changement d’heure du couvre-feu : il est passé de 19h00 – 05h00 à 21h00 – 05h00.

Concernant les motifs impérieux aux postes de contrôle routier :

Les guyanaises et les guyanais vaccinés peuvent circuler librement sur tout le territoire régional, ils n’ont plus besoin de présenter un motif impérieux pour franchir les Postes de Contrôle Routier (PCR).

 

Concernant les déplacements aériens :

À compter du 17 juillet 2021 au départ de la Guyane

Les personnes vaccinées peuvent se rendre dans l’hexagone sans avoir à justifier d’un motif impérieux ni présenter de test PCR ou antigénique à l’embarquement. À l’arrivée, l’obligation de test et d’isolement est également supprimée.

Pour les personnes non vaccinées en revanche, la présentation d’un motif impérieux et d’un test négatif PCR de moins de 72 h ou antigénique de moins de 48 h avant l’embarquement demeure. Par ailleurs, un test à l’arrivée ainsi qu’un isolement de 7 jours avec un nouveau test à l’issue est obligatoire.

À compter du 17 juillet 2021 au départ de l’hexagone

Les personnes vaccinées peuvent se rendre en Guyane sans avoir à justifier d’un motif impérieux. Toutefois, la présentation d’un test négatif PCR de moins de 72 h ou antigénique de moins de 48 h à l’embarquement est obligatoire. Aucun test ni engagement d’isolement n’est imposé pour les personnes vaccinées.

Pour les personnes non vaccinées, outre l’obligation de présentation d’un test négatif PCR de moins de 72 h ou antigénique de moins de 48 h avant l’embarquement, la présentation d’un motif impérieux demeure. À l’arrivée, un engagement d’isolement de 7 jours avec un test à l’issue reste obligatoire.

 

Antilles – Guyane

Pour les départs depuis la Guyane vers les Antilles, les personnes vaccinées ne présentent plus de motif impérieux ni de test à l’embarquement, et ne s’engagent plus à respecter un isolement. Les personnes non vaccinées doivent cependant toujours présenter un motif impérieux et un test négatif PCR de moins de 72 h ou antigénique de moins de 48 h à l’embarquement, en plus de s’engager à l’arrivée à s’isoler pendant 7 jours et à réaliser un test à l’issue.

Pour les arrivées en Guyane depuis les Antilles, les personnes vaccinées comme les non vaccinées doivent présenter un test négatif PCR de moins de 72 h ou antigénique de moins de 48 h avant l’embarquement. Les personnes vaccinées ne sont par contre plus soumises à l’obligation de présenter un motif impérieux, à la différence des personnes non vaccinées.

 
 

A lire également :