Mise en place du centre de prise en charge et de suivi des auteurs de violences conjugales (CPCA)

 
 
Mise en place du centre de prise en charge et de suivi des auteurs de violences conjugales (CPCA)

Mardi 21 septembre à 9 h au siège de l’association SOS Solidarités à Cayenne.

Le 21 septembre 2021, le préfet de la région Guyane inaugurera le centre régional de prise en charge et de suivi des auteurs de violences conjugales de Guyane.

Face à la gravité et à l’ampleur du phénomène des violences au sein du couple, la prévention et la réitération de tout acte de violences constitue un enjeu essentiel des politiques publiques judiciaire, sociale et sanitaire. Différentes initiatives, notamment associatives, ont été mises en place depuis de nombreuses années en Guyane, dans un objectif de diminution du passage à l’acte et du taux de récidive. Ces actions en direction des auteurs de violence nécessitent néanmoins d’être renforcées, tant en termes de couverture territoriale que de modalités de prise en charge.

Ces constats ont été confirmés et partagés lors du Grenelle de lutte contre les violences. Parmi les 46 mesures annoncées par le Premier Ministre le 25 novembre 2019 à l’issue du Grenelle, figure ainsi la mise en place, sur l’ensemble du territoire national, de centres de suivi et de prise en charge des auteurs d’ici 2022. À ce jour, il existe 30 centres.

Dans ce cadre, un appel à projets a été lancé sous l’égide du Ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances. En Guyane, le Groupe SOS Solidarités a été retenu pour la mise en œuvre de cette mesure.