Départ du préfet de la région Guyane Marc DEL GRANDE

 
 
Départ du préfet de la région Guyane Marc DEL GRANDE

   

Le Préfet Marc DEL GRANDE est remplacé par Thierry QUEFFELEC, jusque-là préfet, administrateur supérieur des îles Wallis et Futuna.

Au cours des 16 mois passés en Guyane à la tête des services de l’État, Marc DEL GRANDE a piloté la mise en place de réformes importantes pour le territoire pour les Guyanaises et les Guyanais, dans un contexte marqué par l’épidémie de la Covid-19. Son action a également permis de renforcer la coopération avec le Brésil et le Suriname. Appelé à d’autres fonctions, Marc DEL GRANDE sera remplacé par Thierry QUEFFELEC, préfet et administrateur supérieur des îles Wallis et Futuna.

Parmi les principales réformes menées par le préfet Marc DEL GRANDE, la réorganisation de la Police Nationale, avec l’instauration de la Direction Territoriale de la Police Nationale, et la nouvelle organisation des services de l’État (OSE) qui permettent à l’État d’être plus resserré autour de ses missions essentielles et plus adapté aux singularités de la Guyane.

En plus de ces réformes, des avancées ont été réalisées sur des projets importants pour le territoire : le doublement du pont du Larivot, la finalisation de la centrale du Larivot, le financement des travaux de mise en sécurité de la route de Petit-Saut, la construction d’un nouvel hôtel de police ou encore les travaux de la route Maripasoula-Papaïchton…

Enfin, la coopération diplomatique a été renforcée, notamment sur le volet sécuritaire avec le Suriname, en lien avec l’ambassadeur de France au Suriname. La définition des frontières sur le Maroni constituait également une forte attente pour le territoire.

Plus particulièrement, l’année 2020 a été marquée par l’apparition du virus Covid-19. Dès le mois de mars, de nombreuses mesures ont été prises pour freiner la propagation de l’épidémie sur le territoire : couvre-feu, fermeture des frontières, interdiction des rassemblements, multiplication des tests de dépistage… permettant la maîtrise de l’épidémie à l’heure actuelle, ainsi que la protection de l’économie guyanaise. Pendant cette période, une aide alimentaire et sociale de grande ampleur a été déployée (colis alimentaires, chèques-services, mises à l’abri…) avec l’appui d’associations. La lutte contre l’orpaillage illégal et contre la délinquance ont été maintenues.

À l’occasion de son départ de Guyane, le préfet Marc DEL GRANDE tient à saluer le travail des agents de l’État et la bonne coopération avec les élus et les collectivités locales.

La mise en œuvre des politiques publiques sur le territoire guyanais sera désormais assurée par le préfet Thierry QUEFFELEC. Thierry QUEFFELEC était précédemment préfet, administrateur supérieur de Wallis et Futuna, après avoir été secrétaire général pour les affaires régionales (Sgar) auprès du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur de 2014 à 2019 et sous-préfet de Raincy auprès du préfet de Seine-Saint-Denis de 2010 à 2014. Avant cela, il a notamment été conseiller au cabinet du ministre de l’Intérieur, entre 2007 et 2010. Thierry QUEFFELEC est titulaire d’une maîtrise d’Histoire et d’un DESS en aménagement et défense. Chevalier de l’Ordre national du mérite et de la Légion d’honneur, il est ancien élève de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr.