Agression d’un lycéen aux abords du lycée Balata

 
 
2021_02_09_Agression d’un lycéen aux abords du lycée Balata

Le Préfet condamne fermement cette agression. Les services de l’État mobilisés dans la lutte contre les violences intra et extra-scolaires.

Mardi 9 février 2021, suite à un différend, un jeune homme scolarisé au lycée Balata (Matoury) a asséné un coup de tournevis dans l’épaule d’un camarade de classe.

Les gendarmes mobiles du détachement de surveillance et d’intervention sont intervenus immédiatement sur place pour sécuriser les lieux, puisqu’ils patrouillaient aux abords du lycée.

Le jeune homme agressé, dont le pronostic vital n’est pas engagé, a été pris en charge, tandis que les gendarmes ont procédé à l’arrestation de l’agresseur présumé à son domicile dans l’heure qui a suivi l’événement.

Un dispositif renforcé de la gendarmerie a depuis été déployé sur le lycée Balata par le Préfet, et restera en place au minimum jusqu’au début des prochaines vacances scolaires.

 

La gendarmerie participe activement sur l’ensemble du territoire à la sécurisation des établissements scolaires. Pour cette mission jugée prioritaire, les contacts sont fréquents avec les chefs d’établissement et permettent des échanges essentiels sur le renseignement d’ambiance notamment, dans une relation partenariale indispensable. Les polices municipales s’associent par ailleurs régulièrement aux missions menées.

En outre, la convention « Évidence », signée par la gendarmerie de Guyane et l’Éducation nationale intégrant la sécurité des transports scolaires, permet ce travail collaboratif.

Dans ce cadre, la brigade de prévention de la délinquance juvénile de la gendarmerie conduit de très nombreuses actions de prévention : chaque année ce sont environ 25 000 élèves qui sont sensibilisés sur les violences, les dangers d’internet, les violences sexuelles, la justice des mineurs et le phénomène des mules.

 
 

A lire également :