Opération d’aménagement de la liaison routière Maripasoula - Papaïchton

 
 
Opération d’aménagement de la liaison routière Maripasoula - Papaïchton

  

Démarrage des travaux préalables de défrichement et d’implantation

 

 

Les communes de Maripasoula et de Papaïchton, situées sur les berges du fleuve Maroni, ne sont accessibles depuis le littoral que par voies fluviales ou aérienne. Elles sont reliées entre elles par une piste forestière d’une longueur de 32,5 kilomètres.

Sa remise en état et son aménagement constituent une nécessité pour répondre à l’accroissement des déplacements et assurer le désenclavement de ces deux communes isolées.

À ce jour les caractéristiques géométriques et techniques de la piste, l’absence de revêtement, la faiblesse des aménagements hydrauliques ainsi que les difficultés structurelles des ouvrages d’art ne sont plus à la hauteur des enjeux de mobilité entre les deux communes.

Pour répondre à ces enjeux, l’État a élaboré un programme global d’aménagement de la piste en route et évalué le coût total à 32,4 millions d’euros. Un plan de financement a été bâti en partenariat entre l’État et la Collectivité Territoriale de Guyane afin de financer sur 2020 – 2022 le programme.

Après avoir mené des premières études d’aménagement sur l’ensemble de l’itinéraire durant le premier trimestre de cette année, des appels d’offres ont été lancés en avril pour la réalisation des travaux d’aménagement routier d’une première phase correspondant à la section allant du Pk 0 (Maripasoula) au Pk 12,9 (pont de Wallimapan).

Les trois premiers marchés principaux de travaux ont été notifiés le 02 juillet :

  • lot 01 d’un montant de 4,1 millions d’euros à l’entreprise RIBAL TP pour la réalisation des travaux de défrichement, terrassement, assainissement et revêtement de la route du Pk 0 au Pk 6,9,
  • lot 02 d’un montant de 0,8 millions d’euros à l’entreprise SOGEA GUYANE SAS pour la réalisation des travaux de remplacement des ouvrages hydrauliques,
  • lot 03 d’un montant de 3,6 millions d’euros au groupement d’entreprises STRG – EIFFAGE INFRA GUYANE pour la réalisation des travaux de défrichement, terrassement, assainissement et revêtement de la route, du Pk 6,9 au Pk 12,9.

La période de préparation vient d’être engagée.

Les travaux préalables de défrichement et d’implantation de l’emprise démarreront le 22 juillet. Le mois de juillet sera consacré également à la réalisation des études d’exécution et à l’amenée des matériels de travaux publics par voie fluviale.

Les travaux d’aménagement de la plate-forme routière sont prévus de démarrer mi-août avec les premiers terrassements. Les travaux s’étaleront sur 5 mois et consisteront notamment au reprofilage et à l’élargissement de la piste existante pour porter la voirie à une largeur minimale de 5,5 mètres avec surlargeurs dans les virages, à la reprise des réseaux de fossés existants, à la restauration de l’ensemble des ouvrages hydrauliques, et à la remise en état du pont de Wallimapan, sa reconstruction ainsi que celle des deux autres ouvrages d’art étant programmée en 2021.

La circulation sera maintenue durant les travaux ainsi que l’accès aux riverains. L’entretien de la piste, sur l’ensemble des 32 kilomètres, sera assuré durant la saison des pluies 2021, afin de garantir la praticabilité de l’ensemble de la liaison jusqu’au lancement de la 2ᵉ phase du programme, à la saison sèche 2021, correspondant à l’aménagement des 19 derniers kilomètres entre le Pk 12,9 (pont de Wallimapan) et le Pk32 (Papaïchton), mais également à la reconstruction des trois ouvrages d’art afin de permettre la circulation des bus et poids lourds sur l’itinéraire.

 

Le communiqué:

> 2020_07_27_Liaison Maripasoula-Papaïchton - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

 
 

A lire également :