La préfecture de la Guyane

Le PREFET - Représentant de l’Etat, du gouvernement et de l’Europe

 

Dans sa circonscription, le préfet, en vertu du décret n° 374 du 29 avril 2004, est le dépositaire de l’autorité de l’État mais également le représentant du Premier ministre et de chacun des ministres. Il a aussi la responsabilité de la mise en œuvre des politiques communautaires.

La représentation de l’État.  Le préfet est seul habilité à s’exprimer au nom de l’État (notamment dans ses relations avec les collectivités territoriales, mais aussi, plus exceptionnellement, avec les représentants des États étrangers) et à l’engager par la signature de conventions. Autorité de police administrative, il est chargé du maintien de l’ordre public, par le biais de mesures réglementaires et individuelles (arrêtés). Il veille également à la sûreté de l’État et exerce des responsabilités importantes en matière de défense (économique, civile, militaire).

 

PREFETFAURE

Patrice FAURE, préfet de la région Guyane

La représentation du Gouvernement.  Le préfet a la responsabilité de la mise en œuvre des politiques nationales : il veille à l’exécution des réglements et des décisions gouvernementales. En qualité de préfet de région, il est responsable de la politique d’aménagement du territoire et de développement économique et social (s’agissant par exemple des investissements publics ou des aides aux entreprises). Il a notamment compétence pour négocier, signer et mettre en œuvre le contrat de projet Etat / Région.

 

DECRETS

> Décret du 16 février 2010 relatif aux pouvoirs des préfets, à l'organisation et à l'action des services de l'État dans les régions et départements - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb