FRANCE RELANCE | Appel à projets "Aménagements Cyclables"

 
 
FRANCE RELANCE | Appel à projets "Aménagements Cyclables"

  

La consécration du vélo en tant que véritable solution de mobilité du quotidien fait partie des objectifs phares de l’action de l’État, notamment avec l’instauration du Plan vélo et mobilités actives en 2018 qui vise le triplement de sa part modale pour atteindre 9 % d’ici 2024. L’accroissement du nombre de cyclistes répond en effet à plusieurs enjeux de politiques publiques nationales : diminuer l’empreinte carbone du secteur des transports, promouvoir des modes de vie sains et augmenter le pouvoir d’achat des ménages.

Avec une part modale de l’ordre de 3 à 4 % (données 2013), la Guyane se situe déjà parmi les régions de France où la pratique du vélo est la plus répandue. Pour favoriser le maintien de cette pratique élevée et favoriser encore davantage son développement, il est à présent nécessaire à la fois de densifier le réseau existant d’aménagements cyclables et de sécuriser la pratique par la mise en place d’infrastructures qualitatives, répondant au mieux à l’environnement urbain et humain concerné par les projets.

C’est dans cette optique que les services de l’État en Guyane lancent un appel à projets « Aménagements Cyclables » de 400 000 euros, financé par les crédits du Plan France Relance. Il intervient en complément d’autres dispositifs comme le Fonds Mobilités Actives, doté de 350 millions d’euros sur 7 ans au niveau national pour financer des infrastructures cyclables structurantes, ou la Dotation de Soutien à l’Investissement public Local, mobilisable pour le même type de projets.

L’appel à projets France Relance « Aménagements Cyclables » Guyane est destiné à tous les maîtres d’ouvrages publics (Collectivité Territoriale de Guyane, EPCI, communes…) qui souhaitent financer des projets d’itinéraires cyclables sécurisés ou de résorption de points de discontinuité répondant à un besoin avéré à l’échelle de leur territoire. Il a pour but d’aider à faire émerger des infrastructures structurantes à même d’impulser le développement du vélo à l’échelle de l’ensemble du territoire guyanais.

Les porteurs de projets intéressés sont invités à déposer leur dossier de candidature par courriel avant le 31 mars 2022, à l’adresse :

pam.pce.deal-guyane@developpement-durable.gouv.fr

 

L’ensemble des documents afférents à l’appel à projet, notamment le cahier des charges et le modèle de dossier de candidature, se trouvent sur les liens ci-dessous :

> AaP-Guyane-AC_FR_CdC_vF - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,51 Mb

> Annexe1_ModelePresentationProjet - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,50 Mb

> Annexe2_ModeleLettreEngagement - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,24 Mb

> Annexe 3_Recommandations techniques du CEREMA - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,17 Mb

> Annexe4_FicheCouts - format : ODS sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,26 Mb

 

Les services de la DGTM sont à la disposition des porteurs de projets pour répondre à leurs questions et les accompagner dans leur démarche. La demande de contact peut être formulée par e-mail à l’adresse pam.pce.deal-guyane@developpement-durable.gouv.fr . Par ailleurs, les porteurs sont invités à solliciter la cellule régionale France Mobilités en amont du dépôt de leur dossier de candidature à l’adresse antillesguyane@francemobilites.fr , afin de bénéficier d’un appui sur son élaboration. Dans le but de disposer de suffisamment de temps pour accompagner le projet, il est demandé aux porteurs de contacter la cellule France Mobilités au plus tard le 4 février 2022.