Préfecture et Sous-préfecture

Le Préfet - Représentant de l’État, du gouvernement et de l’Europe

 
P1027293

Thierry Queffelec

Préfet de la région Guyane

Nommé au Conseil des Ministres le 25 novembre 2020 pour une prise de fonction le 28 décembre 2020.


Dans sa circonscription, le préfet, en vertu du décret n° 374 du 29 avril 2004, est le dépositaire de l’autorité de l’État mais également le représentant du Premier ministre et de chacun des ministres. Il a aussi la responsabilité de la mise en œuvre des politiques communautaires.

  • Représentant de l’État

Le préfet est seul habilité à s’exprimer au nom de l’État (notamment dans ses relations avec les collectivités territoriales, mais aussi, plus exceptionnellement, avec les représentants des États étrangers) et à l’engager par la signature de conventions. Autorité de police administrative, il est chargé du maintien de l’ordre public, par le biais de mesures réglementaires et individuelles (arrêtés). Il veille également à la sûreté de l’État et exerce des responsabilités importantes en matière de défense (économique, civile, militaire).

  • Représentant du Gouvernement

Le préfet a la responsabilité de la mise en œuvre des politiques nationales : il veille à l’exécution des règlements et des décisions gouvernementales. En qualité de préfet de région, il est responsable de la politique d’aménagement du territoire et de développement économique et social (s’agissant par exemple des investissements publics ou des aides aux entreprises). Il a notamment compétence pour négocier, signer et mettre en œuvre le contrat de projet État / Région.

Biographie

Le préfet Thierry QUEFFELEC est âgé de 58 ans. De formation littéraire, il est diplômé de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, dont il sort en 1987 officier parachutiste, et connaît plusieurs affectations militaires en France, en état-major ou à l’étranger (Rwanda et Liban).

Il intègre le corps préfectoral en 1998 et se voit confier un premier poste de sous-préfet, comme directeur de cabinet du préfet de la Vendée. Il mène ensuite une carrière diversifiée au sein de l’administration territoriale de l’État, comme chargé de mission auprès du préfet de la région PACA en 1999, puis comme secrétaire général de la préfecture de la Haute-Loire en 2001.

Il connaît une première affectation outre-mer en 2003 en qualité de directeur de cabinet du haut-commissaire de la République en Polynésie française. Il regagne l’hexagone en 2005, comme directeur de cabinet du préfet, secrétaire général de la préfecture de Paris.

En 2007, il est appelé au cabinet du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales – Mme Alliot-Marie puis M. Hortefeux - comme conseiller ministériel chargé de la sécurité civile.

Il repart comme sous-préfet territorial en 2010, dans l’arrondissement du Raincy en Seine-Saint-Denis, puis revient à Marseille en 2014 comme secrétaire général pour les affaires régionales.

Par décret du 19 décembre 2018, il est nommé préfet, administrateur supérieur des îles Wallis et Futuna.

Lors du conseil des ministres du 25 novembre dernier, il est nommé préfet de la région Guyane.

DECRETS

> Décret du 16 février 2010 relatif aux pouvoirs des préfets, à l'organisation et à l'action des services de l'État dans les régions et départements - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb